Synaptics annonce cet après-midi que la société fait l’acquisition de l’unité d’activité IoT sans fil de Broadcom. L’accord permettra à Synaptics d’acquérir «certains droits» sur les produits Wi-Fi, Bluetooth et GPS de Broadcom pour le marché de l’IoT, ainsi que sur les produits en cours de développement et les relations commerciales elles-mêmes. La facture totale de la transaction devrait être de 250 millions de dollars, que Synaptics paiera entièrement en espèces.

L’un des plus grands fournisseurs de contrôleurs de l’industrie de la technologie, Broadcom est généralement mieux connu (ou du moins le plus visible) pour ses produits sans fil dans l’espace grand public. Les différentes itérations de la société ont produit un certain nombre de contrôleurs et de chipsets pour le Wi-Fi, le Bluetooth et d’autres technologies sans fil, qui se sont révélés dans tout, des PC et smartphones aux consoles de jeu et routeurs. À la fin de l’année dernière, la société prévoyait de vendre sa division sans fil en gros, mais au cours des derniers mois, elle a changé d’avis et a décidé de maintenir l’entreprise après avoir obtenu une importante clientèle. Au lieu de cela, il semblerait que la société ait choisi de couper une partie plus petite de son unité commerciale sans fil, et à son tour la vend à Synaptics.

Pour sa part, selon le communiqué de presse de la société, Synaptics obtient l’activité «IoT sans fil» de Broadcom, qui est distincte de sa plus grande unité sans fil. En plus du matériel actuel et futur pour ce marché, Synaptics obtient également une équipe d’assistance technique de 60 membres, ainsi qu’une exclusivité limitée pendant trois ans. Tout compte fait, cela devrait augmenter considérablement le portefeuille de produits de Synaptics, car cela leur permettra d’augmenter leur intégration verticale en développant une partie encore plus importante de leur matériel IoT et IP en interne.

Dans l’ensemble, le rachat de l’unité IoT sans fil de Broadcom est la dernière d’une série d’acquisitions pour Synaptics, qui depuis plusieurs années s’emploie à diversifier son portefeuille de produits. Bien que la société soit surtout connue pour ses technologies d’interface humaine, telles que les trackpads et les lecteurs d’empreintes digitales, la société s’est déployée dans l’espace IoT afin d’élargir et de diversifier ses activités principales. Cela a inclus le rachat de Conexant Systems ainsi que de l’unité multimédia de Marvell en 2017, où les activités IoT sans fil de Broadcom devraient se joindre à elles.

Dans l’état actuel des choses, l’accord devrait être conclu au premier trimestre de 2021. Synaptics paiera l’unité commerciale entièrement en espèces, la majeure partie de celle-ci provenant de la vente antérieure des activités d’intégration tactile et d’affichage de Synaptics.

Pendant ce temps, sur une note amusante, c’est la deuxième fois que Broadcom vend son activité IoT. La société avait auparavant vendu son activité IoT sans fil à Cypress Semiconductor en 2016, un accord qui a finalement été conclu pour 550 millions de dollars. Ainsi, alors que Broadcom ne semble pas très intéressé par le maintien de ses activités IoT, la société semble avoir trouvé une niche pour les faire vendre.