Samsung a annoncé aujourd’hui un tout nouveau capteur phare sous la forme de l’ISOCELL GN1. Le nouveau capteur est apparemment une suite des capteurs 108MP ISOCELL HMX et HM1 que nous avons vus utilisés par les appareils Xiaomi et le Galaxy S20 Ultra.

Les grands changements dans le nouveau GN1 est qu’il utilise une formule optique différente des capteurs mégapixels plus grands existants. Il est seulement un peu moins de la moitié de la résolution à un maximum de 50 mégapixels, mais le pas par pixel passe de 0,8 µm à 1,2 µm.

Il semble que la principale justification de Samsung pour atteindre un plus grand pas de pixels ne soit pas seulement l’augmentation de la capacité de collecte de lumière par pixel, mais plutôt la possibilité de réintroduire la détection de phase à double pixel à capteur complet. Les capteurs 108MP existants qui ont été commercialisés utilisent des pixels autofocus à détection de phase sur puce 2×1 distribués sur le capteur, les performances d’autofocus n’étant pas aussi performantes et une solution PD à deux pixels. En théorie, le GN1 utilisant des pixels PD à deux pixels signifie qu’il utilise des paires de sites photo de 0,6 µm x 1,2 µm.

Le GN1 est également le premier capteur à coupler la technologie à double pixel avec un réseau de filtres couleur quadri-couches, que Samsung appelle Tetracell. En effet, le capteur 50MP regroupera nativement 2 x 2 pixels pour produire une image de 12,5 MP avec des pas de pixels effectifs de 2,4 µm. Fait intéressant, Samsung parle également de fournir des algorithmes logiciels pour être en mesure de produire des images 100MP en utilisant les informations de chaque photodiode individuelle – qui ressemblent toutes à des techniques de super résolution à décalage de pixel.

La taille du capteur reste à un grand 1 / 1,33 « – en substance, il est le plus comparable au capteur 50MP actuel de Huawei que l’on trouve dans les téléphones de la série P40 – avec l’ajout de Dual Pixel PD.

Le capteur prend toujours en charge l’enregistrement vidéo 8K30, mais nous espérons qu’il sera en mesure d’atteindre cet objectif avec un recadrage d’image plus petit par rapport à l’implémentation HM1 actuelle dans le S20 Ultra.

Ces capteurs de nouvelle génération sont extrêmement difficiles à utiliser pour les fournisseurs – en plus de l’augmentation de la charge de travail de calcul pour utiliser réellement les résolutions complètes (la réduction de 108MP à 50MP y aidera), il y a aussi le défi de fournir une optique adéquate qui peut tirer parti de la résolution. Il semble que le GN1 ici soit un peu plus raisonnable dans ses exigences, à part sa grande taille.

Lecture connexe: