Dans le discours d’ouverture de Micron aujourd’hui au (virtuel) Computex, le fabricant de mémoire a annoncé qu’il avait commencé à livrer les premiers SSD PCIe 4.0 de la société, en utilisant leur dernière mémoire flash NAND 3D TLC à 176 couches. Les deux nouvelles familles de produits sont les SSD client Micron séries 3400 et 2450.

La série 3400 est leur SSD client haut de gamme, avec le double du débit de lecture de leur précédent Micron 2300 et un débit d’écriture 85 % plus élevé. Le 3400 utilise la dernière conception de contrôleur SSD interne de Micron, et Micron vante les performances et l’efficacité énergétique qui rendent le lecteur adapté aux applications allant des ordinateurs portables aux stations de travail. Comme c’est généralement le cas pour les SSD PCIe 4.0 client haut de gamme, les options de capacité commencent à 512 Go et vont jusqu’à 2 To.

La série Micron 2450 est une conception plus d’entrée de gamme mais prenant toujours en charge PCIe 4.0. Celui-ci utilise un contrôleur DRAMless tiers, probablement le Phison E19T (également censé être utilisé dans le WD Black SN750 SE récemment annoncé). Le 2450 est disponible en trois longueurs de carte M.2 différentes, de la taille de carte habituelle de 80 mm à 30 mm adaptée aux systèmes extrêmement compacts. La série Micron 2450 couvre la plage de capacité la plus courante de 256 Go à 1 To.

Les produits les plus attendus avec le 176L 3D TLC de Micron pourraient être les prochains disques Phison E18 actualisés qui menacent de dominer le segment de marché haut de gamme, mais les propres SSD 176L de Micron aideront à amener cette dernière génération de NAND à une plus large gamme de produits, y compris les systèmes pré-construits où les OEM offrent rarement des options aussi haut de gamme qu’un disque Phison E18. Les nouveaux disques SSD clients de Micron sont déjà en production en volume et expédiés aux clients.