SiPearl, une nouvelle société basée en France qui est soutenue et qui reçoit des subventions du projet European Processor Initiative de la Commission européenne, a annoncé qu’elle a autorisé le processeur Neoverse de nouvelle génération d’Arm, le nom de code Zeus.

SiPearl est encore à ses balbutiements, car il n’a été fondé qu’en janvier de cette année, mais la nouvelle société a des objectifs ambitieux car elle vise à être la maison de conception pour les objectifs HPC européens.

Maisons-Laffitte, France, 21 avril 2020 – SiPearl, la société qui conçoit le microprocesseur haute performance et basse puissance pour le supercalculateur européen exascale, a signé un accord de licence technologique majeur avec Arm, le fournisseur mondial de propriété intellectuelle pour les semi-conducteurs. Cet accord permettra à SiPearl de bénéficier de la plate-forme Arm® Neoverse ™ de nouvelle génération Arm® Neoverse ™, hautes performances, sécurisée et évolutive, ainsi que de tirer parti du robuste écosystème Arm, logiciel et matériel.

Profitant de la plate-forme Arm «Zeus», y compris Arm’s POP ™ IP, sur la technologie FinFET2 avancée, SiPearl accélère sa conception et garantit une fiabilité exceptionnelle pour une offre très haut de gamme, en termes de puissance de calcul et d’efficacité énergétique, et être prêt à lance sa première génération de microprocesseurs en 2022.

L’annonce d’aujourd’hui couvre plus spécifiquement l’accord de licence de la société avec Arm – déclarant qu’ils utiliseront le nouveau cœur «Zeus». Zeus fait le suivi du noyau Neoverse N1 «Ares», et devrait être le frère de l’infrastructure des cœurs mobiles Arm’s Cortex-A77.

Sur le site Web du PEV, la CE détaille également une feuille de route du projet, avec le détail de «N6» à côté de la description principale de Zeus, ce qui signifie probablement que la puce sera conçue sur le nœud de processus N6 de TSMC – une variante améliorée et évoluée des fabricants. Nœud N7 qui conserve la compatibilité de conception.

Le projet est un nouvel élan pour l’écosystème de serveurs Arm après le dernier succès de la puce Graviton2 d’Amazon ainsi que l’annonce par Ampère de la plate-forme Altra que nous verrons dans quelques mois.

Lecture connexe: