Bien que la durée de conservation au détail du processeur inhabituel Kaby Lake-G d’Intel soit pratiquement passée à ce stade, il semble que ce soit devenu le cadeau qui continue de donner quand il s’agit de confusion sur la façon dont le support de la puce combinée Intel / AMD fonctionnera. . Repéré pour la première fois par Tom’s Hardware, le dernier pilote d’installation de pilote Radeon d’AMD ne prend pas en charge le GPU AMD «Vega M» de la puce et, par conséquent, aucun pilote à jour n’est actuellement disponible pour la plate-forme. Et bien que Tom’s Hardware ait reçu une réponse cryptique mais prometteuse d’AMD à propos de la future prise en charge des pilotes, pour le moment, il n’est pas clair ce qui va se passer ou comment le support des pilotes à long terme pour le processeur fonctionnera.

Une collaboration unique entre Intel et AMD, le processeur Kaby Lake-G d’Intel a combiné un processeur Intel Kaby Lake quad-core avec un GPU discret basé sur AMD Polaris, le tout dans un seul boîtier. Avec la couverture AMD dGPU pour les graphiques intégrés traditionnellement faibles d’Intel, Kaby Lake-G a fourni Intel et une puce intéressante qui pourrait fournir d’excellentes performances de calcul et des performances graphiques beaucoup plus fortes.

Cependant, depuis que la partie GPU de Kaby Lake-G provenait de l’extérieur d’Intel, la puce a toujours existé dans un endroit étrange où elle n’a jamais été entièrement adoptée par l’un ou l’autre fabricant. Même en tant que produit vendu par Intel et de marque Intel, les racines Radeon de Kaby Lake-G n’ont jamais été vraiment cachées, et les pilotes GPU de la puce sont clairement un dérivé du jeu de pilotes standard d’AMD depuis le tout début. Mais cela signifie également qu’Intel s’est appuyé sur AMD pour fournir ces pilotes, et pour des raisons qui ne sont pas entièrement publiques ou transparentes, cela n’a pas été bien géré. Après une très longue pause entre les mises à jour des pilotes GPU, Intel a essentiellement renoncé à mettre toute sorte de façade sur la source de ses pilotes GPU, et a commencé à demander aux utilisateurs d’installer les pilotes Radeon d’AMD, qui en même temps ont obtenu le support officiel de la puce.

Et ce fut la fin de cela. C’est du moins ce que nous pensions.

Au lieu de cela, comme repéré par l’équipe de Tom’s Hardware, le support de Kaby Lake-G a de nouveau disparu des pilotes d’AMD. Par conséquent, il n’est pas possible d’installer les pilotes actuels pour le matériel – et même trouver des pilotes qui peuvent être installés est un peu une chasse aux œufs de Pâques.

Lorsqu’ils ont contacté Intel à ce sujet – et en particulier, à propos des pilotes mis à jour pour Hades Canyon, le NUC basé sur Intel à Kaby Lake-G – le matériel de Tom a reçu une réponse prometteuse mais néanmoins cryptique du fabricant de puces:

Nous nous efforçons de ramener la prise en charge du pilote graphique Radeon aux mini-PC Intel NUC 8 Extreme (anciennement appelés «Hades Canyon»).

Et pour le moment, c’est là que les choses en sont, sans explication officielle de ce qui se passe. La prise en charge des pilotes pour Kaby Lake-G est suspendue, car Intel et AMD semblent incapables de déterminer la responsabilité de la puce.

Des projets communs comme ceux-ci sont parmi les plus difficiles de l’industrie, car le fait d’avoir plusieurs fournisseurs impliqués dans un même produit signifie qu’une certaine coopération est requise. Ce qui est plus facile à dire qu’à faire lorsqu’il s’agit de rivaux historiques comme Intel et AMD. Pourtant, je m’attendais à ce que le support du conducteur soit quelque chose qui aurait été défini dans un contrat dès le début – tel que AMD s’était engagé à fournir et à payer pour les 5 années de pilotes nécessaires – plutôt que la situation actuelle d’Intel et d’AMD apparemment danser autour de la question.

En attendant, nous espérons que la situation des conducteurs de Kaby Lake-G se terminera plus en temps voulu.