Aujourd’hui, nous voyons HONOR annoncer la nouvelle série phare d’appareils Magic 3 de la société. Nous couvrons l’entreprise depuis de nombreuses années maintenant, mais à ce jour, c’était dans le contexte du fait que l’entreprise était une filiale de Huawei. L’événement d’aujourd’hui vient également de HONOR, mais cette fois-ci d’une entreprise dérivée qui est censée avoir rompu les liens avec l’embargo commercial et restreint Huawei du passé. Dans un sens, ce sont surtout les mêmes personnes dans les coulisses, mais aussi en même temps, c’est aussi une coupure nette avec les appareils passés, notamment sous la forme de l’adoption des chipsets Snapdragon de Qualcomm, le retour de la suite d’applications de Google. et l’écosystème, ainsi qu’un nouveau départ du point de vue du système d’exploitation logiciel.

La série Magic était autrefois des appareils assez spéciaux, des vitrines d’une technologie spéciale, comme par exemple l’un des premiers appareils sans lunette sur le marché avec un design d’écran coulissant. HONOR a réadopté la série Magic dans ce qui semble être sa gamme d’appareils phares – cette dernière qui est également une nouveauté pour l’entreprise et l’équipe car ce segment n’a jamais été un point de mire auparavant.

La nouvelle série Magic 3 se compose de 3 nouveaux téléphones, le Magic 3 « normal », le Magic 3 Pro et le Magic 3 Pro+. La segmentation des produits suit ici les tactiques des appareils Huawei passés en termes d’équipement des téléphones avec des spécifications de mieux en mieux au fur et à mesure que vous montez dans la gamme, et en particulier le nouveau Magic 3 Pro+ pousse les choses assez loin en ce qui concerne des aspects tels que l’appareil photo système.

HONOR Magic Série 3
Magie 3 Magie 3 Pro Magie 3 Pro+
SoC Qualcomm Snapdragon 888

1x X1 à 2,84 GHz
3x A78 à 2,42 GHz
4x A55 à 1,80 GHz

Adreno 660 @ 840 MHz

Qualcomm Snapdragon 888+

1 x Cortex-X1 à 2,995 GHz
3x Cortex-A78 à 2,42 GHz
4x Cortex-A55 à 1,80 GHz

Adreno 660 @ 840 MHz

DRACHME 8 Go
LPDDR5-6400
8/12 Go
LPDDR5-6400
12 Go
LPDDR5-6400
Affichage principal 6.76″ AMOLED
2772 x 1344

Rafraîchissement 120 Hz
HDR10+

Taille Hauteur 162,8 mm
Largeur 74,9 mm
Profondeur 8,9 mm (verre)
9.5mm (v-cuir)
9.94mm
Poids 203g 213g 236g
Capacité de la batterie 4600mAh (typique)

66W

Chargement sans fil 50W
Caméras arrière
Principale 50MP 1.0µm
IMX766
2×2 OCL PDAF

f/1.9
OIS

23 mm éq.

50MP 1,22µm
IMX700

Octa PD

f/1.9
OIS

23 mm éq.

Supplémentaire
Principale
64MP monochrome

f/1.8

Téléobjectif 64MP 0,7µm

f/3,5
OIS

3,5x / 90mm éq.

Ultra-large 13MP 1µm

f/2,2
120° FoV / 13mm éq.

64MP 0,7µm

f/2,2
126° FoV / 11 mm éq.

Supplémentaire Mise au point laser 8×8 dToF
Caméra frontale 13MP
f/2.4
13MP
f/2.4

+dVersF

Stockage 128 / 256 Go
UFS 3.1
256 / 512 Go
UFS 3.1
512 Go
UFS 3.1
E/S USB-C
Sans fil (local) 802.11ax (Wifi 6)
Cellulaire 4G + 5G NR NSA+SA Sub-6GHz
Caractéristiques spéciales Capteur d’empreintes sous l’écran
Haut-parleurs stéréo
Capteur d’empreintes sous l’écran
Haut-parleurs stéréo
Capteur d’empreintes sous l’écran
Haut-parleurs stéréo
Résistance aux éclaboussures, à l’eau et à la poussière IP54 IP68
Dual SIM nano-SIM + eSIM 2x nano-SIM + eSIM 2x nano-SIM + eSIM
Lancer le système d’exploitation Android 11 avec Magic UI 5.0
Prix ​​de lancement 8+128 Go : ? €
8+256Go : 899€
12+256Go : 1099 €
12+512 Go : ? €
12+512Go : 1499€

Commençant au cœur du téléphone, la nouvelle série Magic 3 adopte le chipset Snapdragon 888 de Qualcomm, c’est-à-dire du moins la version standard. Les Magic 3 Pro et Pro+ sont parmi l’un des premiers appareils à adopter le Snapdragon 888+ plus élevé, qui augmente les vitesses d’horloge des cœurs X1 jusqu’à 3 GHz, tout en améliorant les performances ML de la puce.

Depuis quelques mois maintenant, les dirigeants de Qualcomm nous ont dit qu’ils étaient extrêmement enthousiastes à l’idée d’avoir HONOR en tant que nouveau client, ce qui représente de nombreuses opportunités de croissance car Huawei a vu sa part de marché éradiquée au cours de la dernière année.

HONOR au cours de la présentation a présenté quelques noms de marketing familiers, tels que GPU Turbo X. Nous ne savons pas avec certitude comment ces nouveaux mécanismes se rapportent au GPU Turbo des années passées, mais la société a également présenté d’autres mécanismes plutôt douteux et sur-commercialisés tels que comme « OS Turbo X », « Low-lateny Engine », « Anti-aging Engine », « Smart Memory Engine », « LINK Turbo X » – au cours des dernières années, nous avons vu de nombreux fournisseurs asiatiques donner de tels des noms à des mécanismes de système d’exploitation extrêmement génériques et communs, de sorte qu’il jette toujours beaucoup de doute sur leur légitimité et même s’il fait quelque chose.

Un aspect matériel de la série Magic 3 promu par HONOR est l’introduction de feuilles de graphène hexagonales pour améliorer la dissipation thermique du SoC. La nouvelle structure ici aide probablement les feuilles de graphène à dissiper la chaleur dans plusieurs directions, et la société promet une amélioration de « 50 % » de la dissipation thermique du SoC par rapport aux implémentations précédentes. HONOR a poursuivi jusqu’à affirmer que la série Magic 3 surpasse l’iPhonr 12 Pro d’Apple en termes de performances et de thermiques dans des jeux tels que Genshin Impact – ce qui est assez intéressant comme affirmation, mais possible si le téléphone est vraiment capable de supporter une puissance moyenne assez élevée. niveaux du SoC.

À l’avant du téléphone, tous les appareils de la série Magic 3 sont censés se ressembler et présenter exactement le même panneau d’écran. L’OLED de 6,76 pouces présente une résolution de 2772 x 1344 et prend également en charge un taux de rafraîchissement élevé jusqu’à 120 Hz. HDR10+ est annoncé, mais la société n’a pas pu confirmer si l’écran présente d’autres fonctionnalités avancées telles qu’un taux de rafraîchissement variable. Je soupçonne donc initialement qu’il s’agit d’une conception plus générique.

HONOR a beaucoup insisté sur la courbure extrême de l’écran – 89° sur les côtés du téléphone. Nous avions vu des implémentations similaires comme sur le Mate 30 Pro dans le passé, mais je trouve que même si c’était une expérience intéressante à faire, cet élément de conception n’a pas été bien reçu par beaucoup, y compris moi-même, donc je pense qu’il restera un élément très diviseur du téléphone. Le verdict ici est encore ouvert jusqu’à ce que nous puissions nous familiariser avec le téléphone et voir si l’ergonomie fonctionne ou non.

L’écran avant comporte également une encoche en forme de pilule, avec une caméra frontale de 13 MP et un capteur dToF pour un déverrouillage sécurisé du visage. Ce dernier module est annoncé comme étant uniquement présent sur les modèles Pro. – peut-être a-t-il une conception de perforation simple ?

L’arrière du Magic 3 ordinaire nous rappelle beaucoup la série Mate 30 de Huawei – bien que HONOR appelle ici le design « l’œil de la muse ». Une différence est que la caméra principale est située au centre du design qui reste assez symétrique.

Le téléphone est disponible en verre ou en cuir végétalien – la variante en cuir végétalien est un peu plus épaisse à 9,5 mm au lieu de 8,9 mm pour le verre et pèse 1 g de moins que la variante en verre.

L’empreinte du téléphone est égale dans toutes les variantes à 162,8 x 74,9 mm, ce qui signifie qu’il est beaucoup plus grand que les appareils. HONOR a également opté ici pour une courbure avant plus grande que la courbure du panneau arrière, ce qui signifie qu’il peut sembler plus grand en main que d’autres appareils qui se concentrent sur la courbure du panneau arrière.


Composants internes de la caméra Magic 3 Pro

Le module de caméra principal sur les Magic 3 et 3 Pro est l’IMX766 – un capteur au format 1/1,56″ avec des pixels de 1,0 µm et une résolution de 50 MP, se réduisant à 12,5 MP de pixels de 2 µm pour les prises de vue normales. HONOR annonce une distance focale de 23 mm qui est assez large et je serais assez déçu de voir s’ils font le même recadrage à un recadrage équivalent 10MP / 26mm que Huawei l’a fait dans les appareils récents car cela va généralement à l’encontre de l’objectif de la résolution et de l’optique du module. L’optique est f/1.9 avec OIS.

En tant que module ultra-large, les Magic 3 et 3 Pro disposent également d’un capteur de pixels 13MP 1µm avec une optique f/2,2 à l’équivalent de 13mm, ou 120° FoV.

Ce qui est extrêmement étrange dans le pré-briefing et la présentation générale du produit de HONOR, c’est que l’équipe a noté en passant que le téléphone dispose également d’un capteur monochrome de 64MP à f/1.8. La société n’a fait aucune mention de ce que ce module est censé accomplir – Huawei avait présenté une fonctionnalité similaire sur son téléphone de la série P50 qui a été récemment annoncée, et avait expliqué comment il était utilisé pour améliorer la plage dynamique et la résolution grâce à la fusion d’images.

J’avais interrogé HONOR sur leur traitement d’image, et la société a admis qu’elle devait essentiellement repartir de zéro – non seulement à cause de leur divorce avec Huawei, mais aussi parce qu’il s’agit d’un tout nouveau système SoC et FAI, sur de nouveaux capteurs. Bien que l’équipe ici ait mentionné qu’elle avait fait de son mieux et que le résultat final devait être jugé, on avait l’impression qu’elle n’était pas aussi confiante. Par exemple, ils ne confirmeraient pas s’ils avaient réussi à développer un mécanisme de capture en mode nuit pour la photographie informatique, il reste donc un gros point d’interrogation quant aux prouesses de l’appareil photo du téléphone.

Le Magic 3 Pro présente une disposition de caméra différente, avec un élément circulaire plus grand à l’arrière du téléphone. La caméra principale et ultra-large sont les mêmes, ainsi que le capteur monochrome, mais ce qui est ajouté est un module téléobjectif périscope.

Ce module est également essentiellement identique à ce que nous avons vu annoncé sur la série P50 de Huawei, un capteur 64MP avec des pixels de 0,7µm (binning à 16MP 1,4µm), dans un grossissement optique 3,5x / module optique périscope de distance focale équivalente à 90mm avec f/ 3,5 ouverture.

Ce module périscope est en fait extrêmement intelligent – à 64MP et 90 mm de distance focale, le pouvoir de résolution de la caméra va jusqu’à 8,84 ou 17,67 secondes d’arc par pixel, ce qui est comparable et compétitif au périscope de 8,21 secondes d’arc par pixel du S21 Ultra, ou 7,45 et 14,9 secondes d’arc par module de pixel du Mi 11 Ultra. Le seul vrai problème ici est qu’avec une ouverture de f/3,5, la limite de diffraction et le disque aéré ou l’optique sont bien plus grands que la petite taille de pixel du capteur, il reste donc à voir comment la qualité se compare.

Outre le Magic 3 et le Magic 3 Pro, nous avons également le Magic 3 Pro+. Cet appareil se différencie du Pro en adoptant un capteur de caméra principal différent, un IMX700 1/1,28″ avec des pixels de 1,22µm à une résolution de 50MP. Il s’agit d’un très grand capteur et parmi les plus grands du marché, bien qu’il soit un peu plus petit que le module gargantuesque du Mi 11 Ultra.

Le Pro+ met également à niveau la caméra ultra-large de 13MP à 64MP – bien que le capteur ici ne soit qu’un format 1/2,0″ avec des pixels de 0,7 µm, se réduisant à 16MP de pixels de 1,4 µm. Ce qui est également remarquable, c’est l’optique, bien que seulement f/2.2, il dispose d’une distance focale diagonale équivalente de 126°FoV ou 11mm, ce qui en ferait le plus large ultra-large de tous les téléphones.

Le Pro+ a un dos en céramique, que HONOR appelle « Nano Ceramic ». Bien que les corps en céramique soient plus résistants aux rayures, ils sont également plus lourds, et le Pro+ pèse 237 g, ce qui est un peu plus que les 213 g du Magic 3 Pro, à son tour également plus lourd que le Magic 3 ordinaire de 203 g.

Les trois téléphones disposent d’une batterie de 4600 mAh et prennent en charge une charge de 66 W, tandis que la charge sans fil de 50 W n’est pas présente sur le modèle standard. D’autres différences par rapport au modèle Magic 3 standard sont qu’il n’est classé que IP54, tandis que les modèles Pro ont IP68 et que le modèle standard est doté d’un autofocus laser, tandis que les modèles Pro ont un capteur dToF arrière 8×8 pour une mise au point par faible luminosité.

Prix ​​: 899 – 1099 – 1499€

Côté prix, HONOR a annoncé le Magic 3 à 8+256 Go à 899€, le Magic 3 Pro à 12+256 Go à 1099€, et le Magic 3 Pro+ à 12+512 Go à 1499€. Ce sont des prix extrêmement élevés pour les téléphones, en particulier le Magic 3 ordinaire qui manque de nombreuses fonctionnalités les plus avancées de ses frères et sœurs Pro. Certes, la tarification Pro+ est assez absurde, mais elle propose également une configuration de caméra unique. Pourtant, HONOR se situe ici au-dessus du S21 Ultra et du Mi 11 Ultra de Samsung, ce qui est un très gros pari à faire étant donné le redémarrage de l’entreprise à partir de zéro.

Ce qui m’inquiète en particulier, c’est la maturité du logiciel et la façon dont les caméras seront compétitives – et si elles seront compétitives du point de vue du traitement d’image. Les modèles occidentaux de téléphones seront désormais livrés avec les services Google et surtout Google Play, ce sont donc des appareils de bien meilleur rapport qualité-prix que ce que Huawei a pu offrir ces dernières années troublées.

La disponibilité sur les marchés européens n’a pas été annoncée concrètement, mais devrait débuter à l’horizon septembre. Nous examinerons le Magic 3 Pro + une fois que nous aurons reçu un échantillon d’examen, et nous sommes impatients de mettre l’appareil à l’épreuve.