Parallèlement à la sortie aujourd’hui de son nouveau pilote Radeon Software Adrenalin 21.6.1 – le premier à prendre en charge la technologie FidelityFX Super Resolution – AMD profite également de cette opportunité pour faire le ménage sur les produits graphiques pris en charge. Comme annoncé dans un nouvel article de blog et effectif immédiatement, AMD déplace tous ses 1st, 2sd, et 3rd GPU et APU basés sur Graphics Core Next (GCN) à un statut hérité. En conséquence, les cartes vidéo de la série pré-RX 400 et les APU pré-Ryzen ne sont plus pris en charge par les pilotes actuels d’AMD, et le précédent jeu de pilotes 12.5.2 d’AMD sera la version finale de ces produits. 12.5.2 sera également le dernier pilote prenant en charge Windows 7, car AMD profite également de cette opportunité pour abandonner la prise en charge de ce système d’exploitation déjà retiré.

Le changement de support de cette semaine marque la première fois depuis 2015 qu’AMD a déplacé tout matériel vidéo vers le support hérité. À l’époque, la société a retiré son matériel pré-GCN, laissant la série Radeon HD 7000 basée sur GCN d’AMD et des produits plus récents comme base de support. Et, après près de 10 ans de prise en charge des plus anciens composants matériels GCN – la Radeon HD 7970 alors révolutionnaire a été lancée au tout début de 2012 – AMD met enfin fin à la prise en charge des deux premières vagues de matériel GCN.

Introduit pour la première fois en 2011, GCN était une refonte majeure de l’architecture graphique d’AMD, passant d’une conception centrée sur l’ILP à une conception centrée sur TLP plus moderne et conviviale. GCN lui-même a depuis été supplanté par la famille RDNA, mais bon nombre des principes de conception de base de GCN sont toujours en vie aujourd’hui dans l’architecture CDNA d’entreprise axée sur le calcul d’AMD.

En ce qui concerne les changements de support produit de cette semaine, AMD retire essentiellement tout le matériel graphique – GPU et APU – antérieur à l’architecture Polaris (GCN 4) de 2016. Par conséquent, la longue liste héritée d’AMD comprend les séries Radeon 7000 et 8000, ainsi que les séries 200, 300 et Fury. Même quelques pièces de matériel M400 axé sur les mobiles sont là, car ces pièces bas de gamme étaient basées sur des puces GCN plus anciennes. Dans l’ensemble, cela marque une période d’environ 5 ans de mise à la retraite du matériel cette semaine, les plus jeunes pièces n’ayant que 5 ans.

Du côté des APU, la liste des anciens comprend plusieurs APU pré-Ryzen populaires d’AMD, notamment Bristol Ridge, Carrizo et Kaveri, qui étaient principalement vendus sous le surnom d’AMD A-series (par exemple A10-9700). Il convient de noter que la fenêtre de support résultante pour ces produits finit par être un peu plus courte que les GPU discrets, car AMD n’a sorti ses premiers APU Ryzen + Vega qu’en 2018.

Le cher disparu
Bureau Mobile
APU AMD série A avec cartes graphiques Radeon R4, R5, R6 ou R7 Processeurs AMD A-Series PRO avec Radeon Graphics
APU AMD Pro série A avec carte graphique Radeon R5 ou R7 APU AMD série FX avec carte graphique Radeon R7
APU AMD Athlon Series avec carte graphique Radeon R3 APU AMD série E avec carte graphique Radeon R2
APU AMD Sempron Series avec carte graphique Radeon R3 Carte graphique AMD Radeon R7 série M400
Carte graphique AMD Radeon R9 Fury Series, R9 Nano Series Carte graphique AMD Radeon R9 série M300
Carte graphique AMD Radeon R9 série 300 Carte graphique AMD Radeon R7 série M300
Carte graphique AMD Radeon R9 série 200 Carte graphique AMD Radeon R5 série M300
Carte graphique AMD Radeon R7 série 300 Carte graphique AMD Radeon R9 série M200
Carte graphique AMD Radeon R7 200 Carte graphique AMD Radeon R7 série M200
Carte graphique AMD Radeon R5 série 300 Carte graphique AMD Radeon R5 série M200
Carte graphique AMD Radeon R5 série 200 Carte graphique AMD Radeon HD 8500M – Série HD 8900M
AMD Radeon HD 8500 – Cartes graphiques de la série HD 8900 AMD Radeon HD 7700M – Cartes graphiques de la série HD 7900M
Carte graphique AMD Radeon HD 7700 – Série HD 7900

Dans l’état actuel des choses, je ne suis pas surpris de voir AMD regrouper GCN 1/2/3 du point de vue de la prise en charge des pilotes. Malgré quelques modifications d’architecture très matérielles parmi ces générations successives, du point de vue du développement de produits, elles représentent toutes une famille de produits étendue, car AMD a introduit et remplacé les GPU de manière fragmentaire. Combiné au fait qu’AMD a continué à utiliser les premières pièces GCN dans les nouvelles cartes pendant des années, ce n’est qu’en 2016 que Polaris a finalement exécuté une actualisation complète de haut en bas de l’ensemble de sa pile de produits GPU. En d’autres termes, les GCN 1/2/3 sont retraités de la même manière qu’ils vivaient : ensemble.

Sinon, comme mentionné précédemment, AMD profite également de cette opportunité pour retirer la prise en charge de son dernier système d’exploitation pré-Windows 10. Comme la plupart des autres fournisseurs de matériel, AMD avait choisi de continuer à développer des pilotes pour Windows 7 même après le retrait du système d’exploitation lui-même au début de 2020, car il était toujours utilisé de manière significative dans certaines régions. Mais, après 18 mois supplémentaires de support étendu, le support de Windows 7 est également abandonné. À partir des pilotes 12.6.1 actuels, les seules versions de Windows prises en charge sont les éditions 64 bits de Windows 10.

Pour sa part, le billet de blog d’AMD sur la retraite note que « Ce changement permet à AMD de consacrer des ressources d’ingénierie précieuses au développement de nouvelles fonctionnalités et améliorations pour les produits graphiques basés sur nos dernières architectures graphiques ». Il convient également de noter que cette annonce intervient moins de 2 semaines après l’annonce de l’héritage de NVIDIA, où la société a annoncé que l’architecture Kepler d’âge similaire passera au statut d’héritage plus tard cet été.

La fermeture de la prise en charge de tous ces produits hérités sera alors le pilote 12.5.2 d’AMD. La société a publié une nouvelle version « héritée » du pilote uniquement pour ces produits retirés, bien qu’il ne semble pas qu’il y ait quelque chose de nouveau par rapport aux pilotes existants d’AMD. Selon la société, aucun autre pilote n’est prévu et l’annonce ne fait aucune mention d’une période de prise en charge des mises à jour de sécurité.

Dans l’ensemble, les premières parties de l’architecture GCN d’AMD ont marqué une transition importante pour AMD, et le matériel résultant, malgré tous ses mérites et ses faiblesses, a maintenu AMD dans le jeu pendant une période très difficile pour l’entreprise. Donc, pour GCN 1, 2 et 3, c’est une retraite bien méritée.