À présent, nous nous sommes familiarisés avec les affichages à taux de rafraîchissement élevé dans l’espace mobile, car les premiers appareils 90 Hz pionniers l’année dernière ont évolué pour devenir des smartphones 120 Hz encore plus réactifs, devenant la norme. Bien que tous ces appareils offrent une expérience utilisateur améliorée en offrant des expériences de défilement et de jeu extrêmement fluides, ils comportent tous des compromis notables en termes d’efficacité énergétique et d’autonomie de la batterie.

Aujourd’hui, Samsung Display annonce qu’il dévoile pour la première fois des panneaux d’affichage de nouvelle génération qui permettent une technologie de taux de rafraîchissement variable, atténuant l’un des plus gros inconvénients des smartphones à taux de rafraîchissement élevé de la génération actuelle. La nouvelle technologie fait ses débuts dans le nouveau Galaxy Note20 Ultra, qui devrait être disponible au public dans à peine deux semaines.

Actuellement, le plus gros problème pour les appareils utilisant un affichage à taux de rafraîchissement élevé est le fait que toutes les implémentations actuelles fonctionnent toujours à un certain taux de rafraîchissement fixe, quel que soit le contenu de l’écran, ce qui signifie qu’ils s’en tiennent toujours à 60, 90 ou 120 Hz selon le téléphone intelligent.

Les smartphones de cette année dotés d’un écran 120 Hz en particulier ont vu l’effet d’une consommation d’énergie considérablement accrue lorsqu’ils fonctionnent avec ce taux de rafraîchissement plus élevé. Bien que ces téléphones offrent la possibilité de basculer entre différents taux de rafraîchissement, on ne peut pas appeler ces mécanismes d’affichage à taux de rafraîchissement variable (VRR) car ils ne peuvent pas basculer rapidement et de manière transparente entre ces modes. En tant que tel, même lorsque vous affichez un écran statique fixe, l’écran continue de s’actualiser à 120 Hz et entraîne une forte pénalité de consommation électrique, ce qui est loin d’être idéal.

Le nouveau panneau d’affichage de Samsung utilisé dans le nouveau Note20 Ultra est en fait décrit comme un panneau VRR, Samsung promettant de nouveaux modes de taux de rafraîchissement tels que la possibilité de fonctionner en modes 120, 60, 30 et 10 Hz. Ces derniers taux de rafraîchissement très bas n’ont jamais été utilisés à ce jour dans les smartphones. Samsung décrit que l’écran pourra désormais s’abaisser jusqu’à ce nouveau mode 10 Hz lors de la visualisation de contenu statique.

« Les panneaux de smartphone existants n’offrent qu’un taux de rafraîchissement fixe. Ils ne peuvent pas calibrer automatiquement le taux de rafraîchissement d’un téléphone, ce qui entraînerait un scintillement de l’image causé par des différences de luminance à des taux de rafraîchissement inférieurs. La nouvelle technologie de fond de panier ** de Samsung Display élimine le scintillement pour des fréquences de fonctionnement aussi basses que 10 Hz. « 

Samsung décrit l’utilisation d’une nouvelle technologie de fond de panier pour y parvenir – bien que nous n’ayons pas eu de réponse officielle de Samsung à nos questions à ce sujet, il y a eu des rumeurs selon lesquelles il s’agit de la génération dans laquelle la société a introduit la technologie de fond de panier LTPS. , ce qui lui permet des performances de commutation plus élevées et une consommation d’énergie inférieure.

Une autre question à laquelle il reste à répondre concerne les détails exacts sur le fonctionnement du VRR de Samsung, s’il s’agit d’une mise en œuvre correcte de la technologie de synchronisation adaptative et si elle a une granularité de taux de rafraîchissement plus fine dans les 10-120Hz au-delà des exemples mentionnés à 60 et 30Hz.

Actuellement, une telle implémentation VRR nécessiterait également une intégration plus approfondie de la pile logicielle dans le système d’exploitation, le pilote GPU et le pilote d’affichage pour lui permettre une opération transparente qui fonctionnerait de manière transparente sur tout type de contenu statique ou à faible taux d’images – nous devrons enquêter ce sujet plus une fois que les appareils Note20 Ultra sont officiellement sortis.

Samsung affirme que la nouvelle technologie devrait être en mesure de réduire la consommation électrique du panneau d’affichage du téléphone de 22% en utilisation générale. En outre, il est indiqué qu’il n’utilise que 60% de la puissance des écrans actuels lorsqu’il fonctionne en mode ultra-bas 10Hz – bien que ces deux chiffres ne spécifient pas à quelle ligne de base ils sont comparés (écrans 60 ou 120Hz ?).

Au-delà de faire de 120 Hz une option viable pour une utilisation quotidienne sans impact majeur sur la batterie, la nouvelle technologie devrait avoir le potentiel d’améliorer l’efficacité énergétique même au-delà des écrans 60 Hz actuels, ce qui, espérons-le, entraînerait une augmentation considérable de la durée de vie de la batterie dans les appareils de nouvelle génération à venir.

Lecture connexe: