Cette semaine, TSMC a dévoilé ses résultats financiers trimestriels complets pour le premier trimestre 2021. Dans ces résultats, la société explique souvent où se trouve la demande de revenus pour ses technologies et la division financière que la demande entraîne. Ce nombre n’est pas corrélé à la production de plaquettes (bien que TSMC fournisse également un nombre global), étant donné que les nœuds de processus plus petits ont une prime par plaquette, mais il indique où se trouve la demande sur le marché en ce moment. Comme il faut peut-être s’y attendre, 7 nm prend la tête de la facturation, mais quelques chiffres intéressants ressortent des données.

Les chiffres clés des informations financières de TSMC indiquent que la société a réalisé un chiffre d’affaires net de 12,92 milliards USD au premier trimestre 2021, en hausse de 1,9% d’un trimestre à l’autre et de 25% d’une année sur l’autre. Cela se traduit par une marge brute de 52,4%, en baisse de 1,6% en glissement trimestriel et en hausse de 0,6% en glissement annuel. TSMC a expédié 3,36 millions de tranches ce trimestre (sur la base de tranches équivalentes de 12 pouces, car une partie de la production est de 8 pouces), soit environ 1,12 million de tranches par mois, soit 8% de plus par mois que la moyenne de 2020.

Ce trimestre, TSMC a atteint un record de production de plaquettes, environ 50% de plus que son récent point bas du premier trimestre 2019. Au premier trimestre 2019, TSMC avait une faible demande pour les smartphones haut de gamme, une faible demande des clients en raison d’une offre excédentaire / digestion des stocks, et le premier trimestre est de toute façon généralement plus bas de façon saisonnière. Mais comme nous pouvons le voir sur le graphique historique sur 5 ans, la production traditionnelle de TSMC a été d’environ 2,5 à 2,7 millions de plaquettes par trimestre.

Ce n’est que récemment que TSMC sort plus de 3 millions de tranches par trimestre, ce qui indique une bonne évolution de la demande, comme nous le constatons ces derniers temps. Ceci est soutenu par la dernière usine Fab 18 de TSMC qui est entrée dans la production à risque de 5 nm au deuxième trimestre 2019, et à pleine production devrait fabriquer 1 million à 1,2 million de tranches de 12 pouces par an.

Cette hausse des expéditions de wafers a également eu un revenu net positif.

Nous constatons une baisse des revenus similaire à celle des wafers au premier trimestre 2019, mais les récents sommets à partir du troisième trimestre 2020 devraient se poursuivre, TSMC réalisant 12,92 milliards USD pour le premier trimestre 2021 avec une marge brute de 52,4%. TSMC indique que la baisse de la marge brute s’explique en partie par un niveau d’utilisation plus faible dans ses usines (vraisemblablement pour des mises à niveau / réparations que pour un manque de demande), ainsi qu’un taux de change défavorable. À titre de perspective, TSMC détient 13,42 milliards USD de réserves de trésorerie nettes, en baisse par rapport au quatrième trimestre en raison d’une augmentation des prêts à court terme et de l’émission d’obligations d’entreprises, mais dispose d’une position de trésorerie de 23,47 milliards USD.

En ce qui concerne la provenance des revenus, pour le deuxième trimestre consécutif, au premier trimestre 2021, 7 nm et 5 nm combinés représentaient près de 50% du chiffre d’affaires de l’entreprise. 7 nm a en fait augmenté sa part de revenus, tandis que les revenus de 5 nm ont diminué.

7 nm représente 35% de tous les revenus, avec 5 nm maintenant à 14%. Cela peut sembler étrange, mais TSMC a très peu de clients avec des conceptions 5 nm, mais beaucoup pour 7 nm, ce qui suggère que TSMC est capable de faire enchérir les clients les uns contre les autres (avec une augmentation de la production de wafers). Au cours des derniers trimestres, les rapports sur le délai de livraison de 7 nm de TSMC pour les produits, de la commande à la production en passant par l’expédition, se sont allongés en raison de l’augmentation de la demande. Notez que les technologies d’emballage les plus avancées de TSMC, telles que CoWoS, sont généralement utilisées en conjonction avec du silicium 7 nm ou 16 nm, de sorte que ces revenus sont également probables dans ces segments respectifs.

Récemment, TSMC a déclaré qu’il prévoyait de dépenser 100 milliards de dollars au cours des trois prochaines années pour augmenter sa capacité de pointe, qui comprend les 25 à 28 milliards de dollars qu’il avait déjà prévus pour 2021, dont 12 milliards de dollars destinés à une usine en Arizona. . Pour mettre cela en perspective, le Fab 15 de TSMC, qui produit actuellement des tranches de 12 pouces sur 7 nm, a coûté 9,3 milliards de dollars en 2010 et a la capacité d’environ 100 000 démarrages de tranches par mois.

Les revenus de 16 nm diminuent, passant maintenant en dessous de 15% pendant quelques trimestres, ce qui montre que TSMC gagne autant d’argent avec 16 nm qu’avec des nœuds de processus plus anciens de 5 nm et 90 nm et plus.

Également sur cette répartition des nœuds de processus, nous pouvons voir que 20 nm a mordu la balle, et arrondit maintenant à 0% des revenus de TSMC. Le 20 nm et le 10 nm sont désormais répertoriés à 0%, car les entreprises qui ont produit du matériel sur ces nœuds arrivent à la fin du cycle de vie de remplacement de ces produits.

La demande pour les nœuds de processus plus anciens est toujours forte, avec 28 nm et plus représentant 37% du chiffre d’affaires de l’entreprise, ce qui, combiné, représente plus de 7 nm. De nombreux composants électroniques fondamentaux nécessitent encore ces nœuds de processus, tels que des composants haute tension, un support thermique élevé / un durcissement à long cycle de vie ou du silicium radiofréquence mature et à faible coût. Même la technologie d’interposition de TSMC est fabriquée sur ces nœuds de processus, ce qui montre que l’avenir sera un mélange d’ancien et de nouveau.

Les revenus par plate-forme figurent également sur la divulgation de TSMC. Les deux principaux marchés ici sont les smartphones (45% en chiffre d’affaires) et le calcul haute performance (35% en chiffre d’affaires), qui représentent systématiquement environ 80% du chiffre d’affaires total de TSMC depuis plus d’un an. Les 20% restants sont occupés par l’IoT (9%), l’automobile (4%) et d’autres (7%).

Tous les détails sont disponibles sur le site Web des relations avec les investisseurs de TSMC.

Du point de vue d’AnandTech, nous avons couvert les divulgations de la Tech Day 2020 de TSMC à la fin du mois d’août, en couvrant les sujets suivants: