Suite aux plans dévoilés pour la première fois l’année dernière lors du lancement de leur GPU DG1, Intel annonce ce matin que les premières cartes vidéo Iris Xe ont finalement commencé à être expédiées aux OEM. Basée sur le GPU discret DG1 qui est déjà utilisé dans les accélérateurs d’ordinateur portable Iris Xe MAX d’Intel, la famille de cartes vidéo Iris Xe est leur homologue de bureau, implémentant le GPU sur une carte vidéo traditionnelle. Dans l’ensemble, avec des spécifications presque identiques à celles de Xe MAX, Intel positionne de la même manière ces cartes pour le marché d’entrée de gamme, où elles sont commercialisées uniquement en tant que composants OEM.

Pour rappel, le GPU DG1 est basé sur la même architecture graphique Xe-LP que le GPU intégré de Tiger Lake. En fait, en termes généraux, le DG1 peut être considéré comme une version discrète presque 1 à 1 de cet iGPU, contenant les mêmes 96 EU et la même interface de mémoire LPDDR4X 128 bits que Tiger Lake lui-même. Par conséquent, alors que DG1 est une première étape importante pour Intel – marquant le lancement de leur premier GPU discret de l’ère moderne – la société prévoit très modestement cette génération de pièces.

Comparaison des spécifications du processeur graphique Intel Desktop
Iris Xe
dGPU
Tiger Lake
iGPU
Lac de glace
iGPU
Lac Kaby
iGPU
ALU 640
(80 UE)
768
(96 UE)
512
(64 UE)
192
(24 UE)
Unités de texture 40 48 32 12
ROP 24? 24 16 8
Horloge de pointe 1650 MHz? 1350 MHz 1100 MHz 1150 MHz
Débit (FP32) 2.11 TFLOP 2.1 TFLOP 1.13 TFLOP 0,44 TFLOP
Taux de géométrie
(Prim / Horloge)
2 2 1 1
Horloge mémoire LPDDR4X-4266? LPDDR4X-4266 LPDDR4X-3733 DDR4-2133
Largeur du bus mémoire 128 bits 128 bits
(IMC)
128 bits
(IMC)
128 bits
(IMC)
VRAM 4 Go partagé partagé partagé
TDP ~ 25 W? partagé partagé partagé
Processus de fabrication Intel 10 nm SuperFin Intel 10 nm SuperFin Intel 10 nm Intel 14 nm et plus
Architecture Xe-LP Xe-LP Gen11 Gen9.5
GPU DG1 Tiger Lake
Intégré
Ice Lake intégré Kaby Lake intégré
Date de lancement 01/2021 09/2020 09/2019 01 // 2017

Les premiers GPU DG1 ont été livrés à l’automne dans le cadre de la solution graphique Iris Xe MAX d’Intel pour ordinateurs portables. À l’époque, Intel a également indiqué qu’une carte de bureau pour les OEM arriverait également en 2021, et maintenant, comme prévu, ces cartes de bureau ont commencé à être expédiées.

Dans l’ensemble, Intel adopte une approche très centrée sur les OEM pour ses produits DG1, et cela vaut pour les ordinateurs portables et les ordinateurs de bureau. Même les cartes Iris Xe de bureau ne seront pas vendues au détail – en tant que cartes d’entrée de gamme, il est peu probable qu’elles s’envolent des étagères – et ne sont vendues qu’aux OEM pour une utilisation dans des systèmes pré-construits. Et même dans ce cas, les cartes ont été co-conçues avec des partenaires de l’écosystème – en particulier ASUS – plutôt qu’Intel construisant et expédiant leurs propres cartes vidéo. Donc, selon les normes de la carte vidéo de bureau, Intel est en quelque sorte en train de se débrouiller pour le moment.

Dans une tournure curieuse, les cartes de bureau auront des spécifications légèrement inférieures à celles des pièces d’ordinateur portable. Alors que j’attends toujours d’entendre quels seront les TDP et les vitesses d’horloge finales, l’annonce d’Intel confirme que les cartes Iris Xe ne seront livrées qu’avec 80 des 96 EU activées, au lieu d’être entièrement activées dans le cas des pièces de l’ordinateur portable. Étant donné qu’il s’agit d’une pièce d’entrée de gamme, toute baisse supplémentaire des performances ne rend pas service à la pièce, mais en même temps, cela n’allait jamais être un démon de la vitesse pour commencer. Dans tous les cas, étant donné qu’aucune puce n’a des rendements parfaits, nous savons maintenant où vont les puces DG1 récupérées.

Pendant ce temps, comme leurs homologues portables, les cartes de bureau Iris Xe seront livrées avec 4 Go de mémoire LPDDR4X. Intel a également confirmé que les cartes seront livrées avec jusqu’à trois sorties d’affichage, la carte ASUS utilisant un mélange de ports HDMI, DisplayPort et même un port DL-DVI-D.


Carte DG1 de Colorful

Quant au marché cible d’Intel, la société cible ce qu’elle appelle le «marché des ordinateurs de bureau à haut volume et à valeur ajoutée». Notamment, contrairement au lancement de l’Iris Xe MAX, le communiqué de presse (certes bref) d’Intel ne passe pas beaucoup de temps à se concentrer sur les cartes en tant qu’accélérateur secondaire, mais les promeut plutôt comme une solution supérieure par rapport aux options graphiques existantes. Compte tenu de l’accent mis sur des éléments tels que le décodage AV1, la prise en charge HDR et les performances d’inférence d’apprentissage en profondeur, je suppose que ceux-ci apparaîtront principalement dans les systèmes Atom (Gemini Lake Refresh). Bien que cela puisse également apparaître dans les systèmes Comet Lake Celeron et Pentium bas de gamme, où les fournisseurs cherchent à ajouter quelques ports d’affichage supplémentaires et à tirer parti des blocs d’accélérateur matériel supplémentaires pour des choses comme l’encodage vidéo, comme Intel a positionné Iris Xe MAX pour les ordinateurs portables.

Enfin, étant donné la nature orientée OEM du lancement d’aujourd’hui, Intel ne publie aucune date de disponibilité spécifique pour ses cartes vidéo Iris Xe. Mais nous nous attendons à ce qu’ils commencent à apparaître dans un bref délai.